Galette kabyle à l’huile d’olive

Tags : - - - - -

Galette kabyle à l'huile d'olive et semoule fine

Recette galette kabyle ou berbère à l’huile d’olive

Voici l’autre version de galette kabyle, préparée du côté de la Grande Kabylie, avec une huile d’olive très odorante, semoule fine et moyenne. Une galette de notre terroir très parfumée, fondante en bouche, que l’on pourra proposer pour le café, le thé ou un verre de lait fermenté.

Comme toutes nos galettes kabyles, elles sont à l’huile d’olive comme la galette algérienne ou aghroum de Bejaïa qui peuvent contenir de la levure boulangère et une la pâte plus travaillée.

Dans la région de Tizi-Ouzou ou le village de mes parents, on prépare essentiellement cette galette assez épaisse alors celle à la menthe fraîche. Elle est plus délicate à manipuler de part la quantité d’huile qui la constitue qui la rend plus friable et s’étale à l’aide de semoule.

 

Galette kabyle berbere à l'huile d'olive

Retrouver la ICI avec un façonnage en losange, et aujourd’hui, je vous la présente en mini galette ronde.

Au goût, cette galette ressemble beaucoup à la harcha préparée au Maroc, qui est d’origine berbère, ou Mbesses toutes deux préparées au beurre.

Une délicieuse galette qui s’apprécie seule et plutôt le matin au petit déjeuner avec du miel. J’ai profité des figues et d’un bon verre de lben pour en faire mon repas. Cette galette reste vraiment délicieuse même plusieurs jours plus tard.

 

 

La galette berbère et kabyle à l'huile d'olive

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de repos : 30 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients

  • 300 gr de semoule moyenne
  • 150 gr de semoule fine
  • 1 verre d’un mélange d’huile d’olive et huile de table pour moi
  • 1 cuillère à café de sel
  • de l’eau pour ramasser la pâte
  • Semoule moyenne pour le plan de travail

NB : à vous de trouver le bon dosage entre la semoule moyenne et la semoule fine

 

mini galette à l'huile d'olive

 

 

Préparation

  1. Dans un grand saladier, mélanger ensemble la semoule de blé dur, le sel et l’huile.
  2. Sabler bien entre vos mains pour faire pénétrer l’huile et laisser reposer 30 minutes.
  3. Ajouter de l’eau progressivement et mélanger en même temps afin d’avoir une pâte molle, légèrement friable un peu comme makrout.
  4. Faire une boule ou plusieurs petites.
  5. saupoudrer de semoule le plan de travail ainsi que le pâton.
  6. Aplatir délicatement avec la paume de la main la galette sur une épaisseur de 1,5 cm.
  7. Soulever délicatement en vous aidant d’un ustensile plat et la faire glisser sur la plaque chaude. 
  8. Piquer avec un pic à brochette sur toute la surface de la galette. Laisser dorer la première face. Retourner la galette délicatement à l’aide d’une assiette ou autre ustensile plat et enduire la face dorée avec la valeur d’une cuillère à café d’huile d’olive.
  9. Faire dorer la deuxième face et badigeonner la face d’une cuillère d’huile d’olive de nouveau. Laisser refroidir et déguster.

 

NB : je ne pique pas la fourchette pour éviter les fissures pendant la cuisson 

 

coupe de la galette kabyle à l'huile d'olive

 

Evaluer cette recette
recipe image
Nom de la recette
Galette kabyle à l'huile d'olive
Chef
Publié le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
note
41star1star1star1stargray Based on 22 Review(s)

37 commentaires sur “Galette kabyle à l’huile d’olive

  1. Bonjour,
    Cette recette me plaît bien mais je ne sais pas comment la cuire.
    La plaque chaude, ça peut être une poêle ?
    J’ai un tajine pour cuire des pains que je viens d’acheter mais il est en terre cuite, je ne sais pas si ça peut aller, ni d’ailleurs comment l’utiliser car ma plaque de cuisson est au gaz.
    Désolée mais je suis un peu novice dans ce domaine. 🤔
    Merci pour votre réponse.
    Belle journée à vous. 😀
    Annie

    • Bonjour annie, pour cuire votre galette, vous pourrez utiliser une poêle classique. pour le plat en terre vous allez vous donner du mal pour rien, car sa cuisson n’est pas adaptée pour cela. Bonne réussite à vous et merci pour votre visite, à bientôt

  2. Pingback: Un clafoutis aux figues et à la rose facile et simple | Le monde culinaire de Samia BOUCHENAFA

  3. Au Maroc, j’ai eu l’occasion de déguster des harcha que j’avais beaucoup appréciées mais je n’ai pas retrouvé le p’tit coup de main pour les refaire une fois à la maison.
    Tes galettes doivent réjouir joyeusement les palais gourmands !
    Bon WE.

  4. Pingback: Harcha au yaourt et fleur d'oranger | La cuisine de Djouza

  5. Pingback: Mbesses galette de semoule au beurre | La cuisine de Djouza

  6. Pour mon petit dejeuner je ne mange que la galette ou khbz el dare avec mon lait. Je ne suis pas genre  croissants ou brioche.Ta galette me donne faim, elle est superbe.Bisous

  7. c’est pratiquement ma recette…j’ai appris à cuisiner avec la maman d’une amie kabkle,et j’ai noté toutes ses recettes.c’était de l’à peu prés ,parce qu’elle cuisinait pou run régiment ! quand sa fille est venue me voir,elle m’a dit  qu’elle n’avait plus vu personne cuisiner comme moi,et quand je lui ai montré mon cahier,elleétait émue aux larmes,elle a recopoié les recettes de sa maman

    tout cela pour vous dire que la kesra comme cela ,c’est 

    trop bon ! et,l’odeur aussi,quand elle cuit(moi,je la fais sur un tajine en fonte )

    merci pour toutes ces délicieuses recettes

  8. huuuumm c boooon !!!
    juste une petite question, s’il vous plait, une pincée de sel c’est pas peu ? j’ai tjrs des problemes avec le sel dans les pates moi !!!  une bonne pincée = une demi cuillère à café ? ou ça sera trop ?
    merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.