Le pois chiche et ses vertus

Le pois chiche est un des ingrédients chouchou de la gastronomie oriental . En effet, il contient beaucoup d’éléments nutritifs nécessaire à la santé de notre corps. Cette légumineuse se présente soit sous forme de grains ronds. En fonction de leur utilisation, ils sont cuits ou crus. Leur préparation est différente selon qu’ils seront à tremper avant l’utilisation. En boîte ou réduit au stade de farine blanche ou grillée, il vous offre des tas possibilités culinaires.

Comme les haricots secs, les lentilles, les pois cassés, les fèves, le pois chiche est une excellente source de protéines végétales. Riches en fibres et nutriments, le pois chiche permet de réduire le niveau de mauvais cholestérol (HDL) dans le sang.  Il peut donc réduire le risque d’infarctus, de maladies cardiaques ou d’accidents cardio-vasculaires (AVC).
Un aliment sain et allié imparable pour votre santé intestinale et il n’y a pas meilleure qu’une bonne assiette de pois chiches pour réguler votre transit intestinal. Le pois chiche aide à prévenir et traiter les problèmes hémorroïdaires.

Son apport en fer n’est pas à négliger. Les personnes souffrant d’une anémie pourront en consommer pour faire augmenter leur apport en fer.
Riche en vitamines et minéraux, il améliore la circulation et réguler la pression artérielle grâce à ton taux de potassium.
Les diabétiques peuvent également profiter des bienfaits du pois chiche et en consommer car ils apportent également du zinc que le corps va assimiler et permettre de stocker l’insuline.

Valeurs nutritionnelles

En consommant une portion de 100 grammes de pois chiches cuits à l’eau et sans sel, apportera à votre organisme des glucides, des fibres diététiques (pour le cœur et le transit), des protéines et des graisses (très peu). Mais c’est aussi une source de vitamine A, B6, C, E et K, du calcium, du phosphore, du potassium, du zinc, du magnésium, du fer et du sodium.

 

Comment préparer les pois chiches

Effectuer un pré trempage

C’est la meilleure manière de réhydrater le pois chiche. Je laisse tremper dans un grand volume d’eau froide pour au moins 12h.  Ensuite je le rince à l’eau clair et je l’égoutte.  Pendant cette phase de trempage, il ne faut pas mettre de sel dans l’eau au risque d’empêcher la cuisson. Par contre, en ajoutant du bicarbonate de soude, vous aller favoriser une bonne cuisson et une bonne digestion.

Contrairement aux poix chiches en conserve ajoutés en fin de cuisson, les crus sont intégrés en début de préparation afin qu’ils soient bien cuits. Pour certaines recettes vegan, l’eau de trempage est utilisée.

Idées de Recettes à faire avec le pois chiche

Le pois chiche peut se cuisiner de différente façon : le plus souvent on le voit tel quel dans les plats en sauce comme les tajines, les couscous. Mixé, il sera servi en guise d’entrée comme le houmous, les falafels, ou tels quels cuits à l’eau et présenté en salade. Avec la farine, on pourra déguster une délicieuse  kalentika chaude ou de délicieux ghribia orientaux.

 

 


Houmous libanais

Poivrons farcis

Falafel, recette libanaise

Salade de Pois chiches libanaise

Karantika à la farine de pois chiches

Curry de pois chiches, channa massala

Couscous au poulet

Pois chiches crème d’ail et persil

brick a la viande hachee et pois chiche

Ghribia tunisienne

Chorba algérienne aux langues d’oiseaux

Taboulé oriental

 

 

 

Cuisine sans gluten Citrons Oignons Cuisine végétarienne Cuisine Facile Orient

Djouza:

Voir les commentaires (3)

Article similaire
Messages récents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous et nos partenaires exploitent vos données personnelles. Vous pouvez toujours changer d'avis et revoir vos choix de consentement en utilisant nos paramètres de confidentialité.

En savoir plus