Accueil Recettes sucréespatisserie orientaleGateaux orientaux Basboussa à la crème d’orange (Namoura)
Basboussa à la crème d’orange

Basboussa à la crème d’orange (Namoura)

Djouza
10 Commentaires

Basboussa à la crème d’orange

Namoura ou basboussa à la crème d’orange


 

Recette de Basboussa ou namoura à la crème d’orange

La basboussa à la crème d’orange est un délicieux dessert à déguster pendant la période du ramadan. Cette pâtisserie dont les origines diverges (iranienne, turque, libanaise) est très prisée du proche et moyen orient et se présente sous la forme d’un gâteau à la semoule. Il est également appelé revani, nemoura, harissa.
Différente de la besboussa classique, celle ci nécessite l’ajout d’une purée d’oranges et une crème d’orange onctueuse pour plus de saveurs. Une douceur est très prisée des soirées de ramadan. Il semblerait même qu’il détrône le gâteau roi du mois, Zlabia.
C’est un gâteau oriental qui s’accompagne idéalement d’une tasse de thé du parfum de votre choix. Tout comme kalb el louz, il est préparé dans un grand moule à découper et de ce fait, il est très facile d’en réaliser plusieurs à la fois pour plusieurs jours.
La basboussa à la crème d’orange se conservera au frais pendant tout le mois du ramadhan. Ainsi, il est possible d’en ressortir à n’importe quel moment. La noix de coco, les amandes effilées, pistaches, sont parfaites pour achever sa présentation.
Si le citron vous tente plus, je vous laisse cliquer voir la recette en vidéo ICI
Cette purée d’orange, je l’avais réalisée, pour une autre basboussa lorsque j’avais démarré mon blog.
 

 
 
Basboussa à la crème d’orange
 
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 50 minutes
Ingrédients
Recette pour un moule de 30-32 cm
Pour le sirop

  • 600 ml d’eau
  • 2 verres de sucre (400 gr)
  • 1 rondelle de citron ou un petit morceau de pierre d’alun
  • l’eau de fleur d’oranger
  • 1 cuillère à thé d’extrait d’orange

Pour le gâteau de semoule

  • 6 œufs entiers
  • sucre semoule (1 verre)
  • huile de colza (1 verre) ou beurre fondu
  • 1 verre de lait
  • La moitié de la purée d’orange
  • 3 verres de semoule fine Samia
  • 1 sachet levure chimique + 1/2 cuillère à café de bicarbonate
  • 1 pincée de sel

NB : mon verre mesure 225 ml
 

  • 2 oranges non traités

 
Crème à l’orange

  • 2 jaunes d’oeufs
  • 2 oeufs entiers
  • 100 gr de sucre en poudre
  • 100 ml de jus d’orange 
  • et le reste de la purée d’orange
  • 15 gr de fécule de maïs
  • 40 gr de beurre

 
 
Basboussa à la crème d’orange
 
Préparation 
Pour le sirop

Dans une casserole, mélanger ensemble l’eau et le sucre et porter à ébullition. Incorporer la tranche de citron ou pierre d’alun et l’eau de fleur d’oranger. Laisser cuire 15 minutes environ. Le sirop ne doit pas trop réduire. 
La purée d’orange
Utilisez une ou deux oranges congelées selon la taille, vous aurez moins de perte. Avec un économe, récupérez l’écorce d’orange. Coupez les en lamelles et mettre dans une casserole avec un demi verre d’eau. Faire bouillir.
Pendant ce temps, retirez la peau blanche de l’orange et éventuellement les peaux fines entourant la pulpe. Conserver le zeste de l’autre. Mettre les écorces cuites dans le mixer avec la pulpe découpée et mixer bien le tout afin d’obtenir une belle compote de zeste d’orange bien moulinée.
 
Préparation de l’appareil à basboussa
Dans un saladier ou bol du robot, mélanger les oeufs et le sucre. Ajouter la purée d’orange mixée, l’huile, le lait. Mélanger encore et incorporer la semoule fine, le sel, la levure chimique et le bicarbonate. Brassez de nouveau pour obtenir un appareil homogène. 
Diviser la pâte en deux parts égales et verser la première dans un plat graissé et légèrement saupoudré de semoule. Étaler délicatement la pâte et précuire au four préchauffé pour 15 minutes environ. La surface du gâteau doit être ferme pour y déposer la crème d’orange. 
 
 
Préparation de la crème à l’orange
Dans un saladier, fouettez tous les oeufs ensemble avec le sucre semoule. Diluer la maïzena dans le jus d’orange pressée et l’incorporer avec l’autre moitié de purée mixée. Transvaser dans une casserole et mettre à cuire à feu moyen en remuant à la spatule. La crème va épaissir. Incorporer alors le beurre et le zeste d’orange réservé. 
Avec une poche à douille, étaler la crème en une couche régulière. La recouvrir avec la deuxième pâte mise de côté toujours avec une poche à douille pour plus de régularité de la couche. 
NB : il se peut que votre 2e moitié ai pu épaissir durant cette attente, rallonger là avec un peu de lait.
Enfourner votre basboussa à l’orange au four préchauffé à 175°C et poursuivre la cuisson pendant 25 minutes environ jusqu’à ce que la surface soit bien dorée. A la sortie du four, arroser le gâteau avec le sirop parfumé refroidi. Couvrir de papier aluminium et laisser refroidir et imbiber 3 heures minimum avant de découper votre gâteau.
Basboussa se déguste bien froid et accompagne à merveille un bon thé à la menthe fraîche. 
 
Bonne dégustation
 
Basboussa à la crème d’orange
 

Résumé
recipe image
Nom de la recette
Basboussa à la crème d’orange (Namoura)
Auteur
Date
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
Note
31star1star1stargraygray Based on 2 Review(s)
10 Commentaires
0

Voir d'autres recettes

10 Commentaires

MARIEHELENE BELLIOT 2 mai 2019 - 2:34

bonjour je viens de voir votre recette peut on le faire cuire en une seule fois avec les 2 couches de semoule et celle de la puree ou il vaut mieux cuire en 2 etapes merci

Répondre
Djouza 3 mai 2019 - 10:00

Bonjour Marie Hélène, pour se faire en une fois, il faudrait que la texture de la pâte soit légèrement épaisse pour supporter la crème d’orange. La cuire en 2 fois permet de vous simplifier sa réalisation, à vous de voir, merci pour votre visite

Répondre
Nathalie 21 février 2019 - 9:38

Bonjour, je suis surprise par l’utilisation de la pierre d’alun en cuisine, je n’avais jamais encore entendu cela. Pouvez vous nous expliquer son intérêt en cuisine? Merci

Répondre
djouza 1 mars 2019 - 7:00

Bonjour Nathalie, l’utilisation de la pierre d’alun remplace celle du citron du vinaigre, c’est un acidifiant qui empêche la cristallisation du sucre ainsi vous conservez votre sirop bien fluide.Merci pour la visite

Répondre
layla bouakkaz 21 juin 2019 - 11:32

Bonjour,
Trés surprise d' »apprendre que l’on peut utiliser de la pierre d’alun. Mais où peut on le trouver?

Répondre
Djouza 30 juin 2019 - 12:56

Bonjour Layla, la pierre d’alun, on la trouve dans les boutiques ou bazars orientals. Merci pour la visite

Répondre
Lolo 20 février 2019 - 9:09

Hum cela a l’air délicieux ! Les photos sont hyper appétissantes ! Bonn e journée bises

Répondre
Sylvie et Marc 19 février 2019 - 1:11

Une gourmandise qu’il me plairait bien de goûter. Bises.

Répondre
Viviane 19 février 2019 - 10:08

Je n’aime pas le gâteau de semoule, mauvais souvenir d’enfance il revenait ouvent à notre table pour le diner, mais quand j’admire tes photos, ce basboussa n’a absolument rien à voir avec celui de mes souvenirs et je me ferais une grande joie d’y goûter, il doit être dément !
Agréable mardi Djouza. Bizh

Répondre
guy59600 19 février 2019 - 12:03

une jolie gourmandise
excellente soirée bizz

Répondre

Laisser un commentaire

Afin d’optimiser votre expérience, ce site utilise des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation. Accepter En savoir plus