Macarons inratables a l’orange curd


Amandes, sucre glace, blanc d’œufs : Aujourd’hui c’est une recette de macarons inratables avec une crème à l’orange curd. Pour les coques, j’ai suivi la technique réalisée à la meringue française du blog des filles aux fourneaux et vraiment c’est sans difficulté. Pour la cuisson, j’ai superposé deux plaques allant au four l’une sur l’autre ce qui a permis une bon développement de la collerette. La vidéo des étapes. Voici la recette :

Recette macarons inratables faciles et rapide
Ingrédients
Pour les coques
– 95 gr de poudre d’amande
– 155 gr de sucre glace
– 75 gr de blancs d’œuf
– 50 gr de sucre fin
– Colorant orange ou rouge et jaune
Pour la crème orange Curd
– 20 cl de jus d’orange
– 1 œuf
– Le zeste d’1 orange
– 2 cuillères de sucre en poudre
– 1 cuillère à soupe de maïzena
– 150 gr de crème liquide bien froide
 

Préparation

Tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes. Bien les mélanger. Monter les blancs en neige ferme en ajoutant le sucre en poudre en trois fois.Versez le colorant dans cette préparation.
Incorporer les blancs au mélange amande/sucre glace et travailler le à la Maryse jusqu’à ce qu’il soit lisse.
A l’aide de la poche à douille, dresser les macarons sur la plaque recouverte de papier sulfurisé. Tapoter la plaque sur le plan de travail puis laisser reposer (croûter) pendant 30 minutes. Préchauffer le four th. 150°C.
Enfourner et faire cuire à four chaud pendant 16 minutes, on doit voir la collerette apparaître. Le macaron est cuit lorsque vous appuyez avec votre index sur la coque celle ci est fixe. Retirer le plateau du four et laisser refroidir avant de les décoller les coques.

 

 

Préparation de la crème orange curd
Faire chauffer le jus d’orange, pendant ce temps. Mélangez l’œuf, le sucre et la maïzena (fécule de maïs). Verser sur le jus et cuire à feu doux en remuant régulièrement jusqu’à épaississement du mélange. Laisser refroidir.
Fouetter la crème fraîche très froide et incorporer le zeste et la crème d’orange. Réfrigérer toute une nuit. Le lendemain, battre, le mélange qui va un peu épaissir mais pas autant qu’une vraie ganache.

 

Biscuit, amande, sucre glace, blanc d’oeuf, zeste d’orange
 

Djouza:

Voir les commentaires (61)

Article similaire
Messages récents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous et nos partenaires exploitent vos données personnelles. Vous pouvez toujours changer d'avis et revoir vos choix de consentement en utilisant nos paramètres de confidentialité.

En savoir plus