Mayotte … ses épices / ses fruits

L'île de Mayotte

Découvrir Mayotte, c’est découvrir la gastronomie Mahoraise avec ses différentes épices et fruits. Les recettes traditionnelles sont succulentes et variées. Comme toutes les gastronomies des îles de l’océan indien, la cuisine mahoraise est un subtil mélange de saveurs indiennes, créoles …

Aujourd’hui, je vais vous parler de Mayotte, « l’île aux parfums » petite île de l’Océan Indien. Au nord du canal de Mozambique, elle forme l’une des quatre îles de l’Archipel des Comores. Elle possède l’un des plus beaux lagons du monde  avec une barrière de corail de 160 km de long. Elle se trouve à environ 2 heures de la réunion.

A part les mahorais vous y rencontrerez des indiens, des créoles, des malgaches et des M’Zougous (drôle de surnom … c’est ainsi qu’on appelle les européens vivant sur l’île. La religion la plus pratiquée sur l’île est l’islam, puis le catholicisme et l’hindouisme.

Voici quelques produits ramenés de Mayotte :

Une poudre spécial tandoori pour préparer le poulet tandoori

Le massalé avec piment : épices de la réunion : on l’utilise pour la plus part des plats comme le poulet massalé, le cabri massalé, thon massalé, samoussas massalé… Ça donne vraiment du goût à tous les plats préparés.

Sucre vanillé : Une des principales
production de Mayotte c’est la vanille, donc normal d’avoir du sucre vanillé au bâton de vanille. Il est très parfumé…

 

 

Le combawa : c’est un agrume qui ressemble au citron vert. On le trouve dans tout l’océan indien. On utilise son zeste pour relevé le goût de nombreux plats comme les rougails de tomates ou sauces de piments. La poudre de combawa séchée est utilisée comme condiment.

Les bâtons de cannelle : les bâtons de cannelle proviennent de l’écorce séchée du cannelier. En séchant elle se roule en forme de tuyau. Avec son parfum très aromatique, la cannelle peut accompagner de nombreux plats salés ou sucrés.

La vanille est une culture traditionnelle de l’île et représente la seconde culture d’exportation après l’ilang ilang.

Le café aromatisé à la vanille : petite production locale

Et je termine avec les fruits : l’ananas, la banane et la mangue.

Toute l’année on peut trouver :
– La banane
– La noix de coco
– Le jaque : c’est un gros fuit sucré avec une peau verte. On le coupe en 6 morceaux comme le melon, on enlève les graines et on le mange.
– La goyave
– La papaye
– le citron
– le corosol ou pommes cannelles

Mais certains ont une saison comme :
– La mangue
– La grenade
– Le litchi
– L’avocat
– L’ananas

Voilà, j’espère que ça vous aura donné envie de connaître Mayotte et ses habitants très accueillants … Mais surtout découvrir une île magnifique et très dépaysante …

 

L'île de Mayotte L'île de Mayotte L'île de Mayotte L'île de Mayotte L'île de Mayotte L'île de Mayotte L'île de Mayotte L'île de Mayotte

Articles similaires :

16 commentaires sur “Mayotte … ses épices / ses fruits

  1. Pingback: Brochette de saint jacques au combava | La cuisine de Djouza

  2. Bessahatkhoum le voyage, vous avez dû beaucoup apprécier. Cela devait vraiment être superbe. Tu as ramené de très belles choses, et tu as bien fait ;o)

  3. et oui tu donnes envie de voyager, ah i seulement je pouvais, c’est tjrs fantastique de connaître autre chose aussi bien en cuisine qu’au niveau rites et coutumes…
    bonne soirée

  4. avec un très grand plaisir , biensur que ça tiens toujours et comment!!! et elle va être bien gonflée ( choucheth) et avec du bon miel du Djurdjura
    fais bien attention à toi et pleins de gros gros bisous

  5. Djouza!!! je viens de te lire sur mon blog!!! ne me dis pas que j’ai compris ce que j’ai compris!!!!!!waououuuuuuu allah ibarek!!!!répnds moi vite

  6. Ton article est très très riche, merci pour toutes ces informations consernant ces produits bien spécifique à Mayotte et ses environs, tu as bien de la chance de voyager aussi souvent à travers ces magnifiques pays, bsahtek Djouza
    très bonne soirée et à bientôt nchallah

  7. j’ai pas aimer revenir de ce voyage djouza, je ne voulais pas que ton article ait une fin, je le lisais, et revere d’etre laba, sous le beau soleil, a entendre de loin ces belles vagues, huuuuuuuuuuuum
    et je me reveille avec la liste des commentaires laisses, c’est pas juste, pour quoi t’as pas fait un plus long artcile.
    hihihihihihihihi

  8. j’ai vecu en martinique pendant 5 ans et ce que vous raconté me fait rappélé a d’anciens souvenir comme les mangue et d’autre fruit qui tous des gout si différent mais il son tous tres bon

  9. Tes produits me font voyager, ça fait rêver! Je ne connais pas Mayotte, tu en as de la chance d’avoir pu y aller.
    Mais, euh Bigmumy, le massalé que tu as ramené de Mayotte est un produit Réunionnais, lol. :-« />
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.