Confiture de Cerises Jaunes à la Rose

recette artisanale de confiture de cerise jaune

Confiture de cerises jaunes au sirop de roses

 

Cette année vue la qualité, j’ai eu envie de refaire de la confiture de cerises jaunes. Celle que j’avais fait l’an dernier était merveilleuse vraiment. Parfumée à la rose avec une légère acidité, j’ai redécouvert le goût d’une bonne confiture de cerises à étaler sur une tartine de pain grillé ou brioche pour accompagner son petit déjeuner, un régal.

Recette confiture de cerises jaunes Napoléon du jardin

Cela fait plusieurs années que je n’ai pas proposé de recettes avec les cerises napoléon cueillies du jardin. Chaque année notre arbre produit beaucoup mais le mauvais climat des derniers temps finissait toujours par abîmer le fruit sur l’arbre. Nous nous contentions donc de manger les meilleures telles quelles.

Et puis les années se suivent et ne se ressemblent pas. Tellement il y a eu des cerises, j’ai pu en distribuer à la famille et aux voisins. Et aussi, faire des clafoutis ainsi que ma délicieuse confiture au sirop de roses. Elles seront délicieuses disposées sur une belle tarte aux cerises.

Peut être que je radote et probablement du vous le dire sur un autre article, mais petite, j’ai toujours vu ma mère faire de la confiture avec les fruits du jardin. Nous en avions à profusion, toujours pour plusieurs hivers. Avec deux grands cerisiers, y’avait de quoi faire sans oublier les confitures de fraises, d’abricots, les marmelades, les gelées ou compotes. De ce côté là, nous n’en n’avions jamais manqué.

C’est vrai que j’aime manger les cerises fraîches juteuses et sucrées avec leur chair ferme, tout passe même les noyaux (mdr). Cependant, la confiture de cerises jaunes interpelle avec sa saveur. Elle est vraiment différente de la confiture de cerises bigarreaux. Déjà elle est solaire avec sa belle couleur rappelant celle des mirabelles et vraiment gouteuse avec ses arômes de rose.

Depuis quelques années, je préfère faire des confitures allégées en sucre car je les consomme généralement dans la foulée juste après leur cuisson.  C’est le cas pour cette bonne confiture à l’aspect non gélifié bien qu’elle contienne de l’agar-agar.

Même le dénoyautage des cerises n’étaient pas une corvée. Il me suffisait d’appuyer sur la cerise pour que le noyau s’éjecte. Je peux vous dire que c’est pas le cas de toutes les autres variétés.

Quelle cuisson pour réussir sa confiture de cerises jaunes

Il y a une différente manière de procéder en fonction d’une confiture d’une gelée ou d’une marmelade mais aussi, en fonction des fruits rouges ou fruits jaunes que vous allez utiliser. En effet, selon ma mère une bonne confiture doit contenir suffisamment de sucre et cuire lentement.

Une cuisson rapide peut cristalliser et écraser les fruits surtout si vous souhaitez conserver des fruits entiers ou en morceaux.

Voilà donc comment je procède pour réussir ma confiture maison :

  • Selon les cas, je laisse macérer mes fruits dans le sucre au moins 6 heures à couvert dans une large bassine.
  • Puis je fais cuire ma confiture sur deux jours ce qui va me permettre d’obtenir une confiture d’une belle couleur vive avec de beaux morceaux confits.

 

 

Confiture de cerises jaunes napoléon

 

Quels Ingrédients pour 1 kilo 500 de confiture de cerises jaunes

  • 1 kg de cerises pesées dénoyautées
  • 400 gr de sucre cristallisé
  • 20 cl de Sirop de roses
  • 2 gr d’agar-agar

Notes :

  • La quantité de sucre peut être réajustée si vous souhaitez ne pas mettre de l’agar-agar. Passez alors à 600 gr
  • Le sirop de roses peut être remplacé par des pétales de roses séchées

 

 

Etapes et préparation  pour la confiture de cerises jaunes

 

  1. Laver les cerises à l’eau claire puis les dénoyauter.
  2. Peser vos fruits dénoyautés.
  3. Dans une marmite à confitures, versez le sucre, le sirop de rose.
  4. Faire cuire doucement jusqu’à obtenir une texture sirupeuse.
  5. Ajouter les cerises dénoyautées et cuire une quinzaine de minutes à la reprise de l’ébullition.
  6. Écumer la mousse régulièrement.
  7. Retirer du feu et laisser la préparation refroidir dans le confiturier jusqu’au lendemain.
  8. Le lendemain, remettre la confiture à cuire jusqu’à nouvelle ébullition et poursuivre la cuisson 15 minutes environ.
  9. Mélanger l’agar-agar avec un peu d’eau et l’incorporer à la préparation en mélangeant bien à la cuillère en bois.
  10. Laisser bouillir 10 minutes de plus.
  11. Vérifier la prise de la confiture en versant une cuillère sur une petite assiette froide placée au congélateur, la confiture doit se figer. Si elle est trop liquide, poursuivre quelques minutes le temps de cuisson.
  12. Verser la confiture de cerise chaude et non bouillante dans les bocaux secs et stérilisés.
  13. Fermez puis retournez les pots de confiture jusqu’à complet refroidissement.

 

Bonne dégustation

 

[penci_recipe]

 

Djouza:
Article similaire
Messages récents