Recette Chamia oranaise ou Kalb el louz

Chamia c’est l’une des autres dénominations données à kalb el louz, ce gâteau oriental à la semoule, spécial ramadan. Il est garni d’une farce d’amande et imbibé de sirop parfumé à l’eau de fleur d’oranger. 

Cette pâtisserie que l’on en présente plus fait un carton pendant le mois de jeun avec la Zlabia. Son apport calorique n’est certes pas très diététique voire même assez sucré, mais il fait partie de ces traditions qui se perpétuent inlassablement. Et le ramadan est l’occasion de mettre en pratique nos recettes testées durant l’année et vous les proposer.

Avec cette recette de kalb el louz, on obtient une délicieuse chamia bien dorée et fondante comme celles des bons vendeurs. Un seul regret à formuler, c’est d’avoir utiliser un moule un peu petit car la hauteur de ma pâtisserie était trop épaisse après avoir verser le sirop dessus. 

Je l’avais testée il y a une année sans publier la recette que j’avais trouvée chez Radia du blog Radotouille. Voici un copié collé de sa recette avec mes modifications entre (). C’est une bonne et excellente recette, délicieuse et goûteuse qui j’espère vous plaira et que vous pourrez offrir lors d’une soirée ramadanesque entre amies ou familles.

Vous trouverez également d’autres recettes de kalb el louz  comme celle au yaourt sur le blog. 

 

 

Chamia oranaise ou kalb el louz

 

 

Ingrédients

  • 500 gr de semoule moyenne (j’ai fait un mixe de grosse et moyenne)
  • 250  gr de sucre en poudre (180 gr)
  • 125 gr de beurre fondu
  • 125 ml de liquide : 65 ml eau de fleur d oranger et 60 ml eau (j’ai mis 125 ml de fleur d’oranger)

Pour la farce

  • 1 mesure d’amande moulues
  • 1/4 de mesure de sucre
  • 2 cuillères à soupe de beurre fondu
  • 1 cuillère à café de cannelle

Pour le sirop :

  • 1 litre eau
  • 500 gr de sucre
  • jus d 1/4 de citron (1 cuillère à soupe)
  • un verre à thé d’eau de fleur d orange (j’ai mis un peu de cardamone)
  • 1 cuillère à soupe de miel

 

 

 

Étapes de préparation du kalb el louz

La veille :

  1. Mélanger la semoule et le sucre.
  2. Ajouter le beurre fondu et mélanger du bout des doigts en sablant la pâte sans jamais la pétrir.
  3. Arroser avec la moitie du liquide et réserver l’autre moitié pour le lendemain.
  4. Travailler la pâte en la soulevant comme pour le makrout.
  5. Couvrir de film et mettre au frigo pour toute la nuit.

 

Le lendemain

  1. Laisser le bol revenir à température ambiante (30 minutes environ).
  2. Égrener les grains de semoule et mouiller avec le reste d’eau de fleur d’oranger conservée.
  3. Beurrer un plat allant au four. Pour moi 20 x 20 cm, prévoyez plus grand (au moins 25 x 25 cm).
  4. Préparer la farce en mélangeant ensemble tous les ingrédients.
  5. Disposer des petits tas de pâte du bout des doigts dans le moule.
  6. Une fois uniforme, étaler la farce sur le dessus puis recouvrir de la même manière du reste de pâte.
  7. Toujours du bout des doigts aplatir de façon homogène, puis découpez des portions avec un grand couteau en faisant bien ressortir le couteau à chaque fois, ne pas le faire glisser.
  8. Badigeonnez de beurre fondu (25 gr)
  9. Décorer chaque portion d’une noisette ou amandes Faire cuire à four préchauffé 200° C pendant 45 minutes à 1 heures, ou jusqu’à ce que la surface soit bien dorée.
  10. Pendant la cuisson de kalb el louz, préparer le sirop.
  11. Ajoutez la cuillère de miel en fin de cuisson.
  12. Dès sa sortie du four, arroser le gâteau de sirop à l’aide d’une louche.
  13. Vérifier avec la pointe d’un couteau si c’est bien imbibé. Continuer de verser le sirop en fonction.
  14. Attendre au moins 8 heures avant de découper pour l’apprécier avec une bonne tasse de thé à la menthe.

 

 

Notes

  • Si vous décidez de faire la version non fourrée, prendre des tas plus gros des le début et ne faire qu’une couche
  • je n’avais pas placé ma semoule au frais donc l’étape de laisser revenir à température ambiante n’a pas été nécessaire pour moi.
  • Vous n’utiliserez peut être pas tout votre sirop, car ça dépend de la qualité de la semoule, mais il vaut mieux en avoir plus que pas assez.
  • j’ai remis 5 minutes au four après avoir imbibé le kalb el louz.

 

 

 

 

Gateau algerien, Gateau de semoule, Ramadan, gateau du ramadan , Patisserie

Djouza:

Voir les commentaires (35)

  • c'est vrai le secret de la chamia réside dans le faite de préparer la vielle, elle à l'air délicieuse bravo

  • Coucou, j'adooore cette recette, ça sent le ramadan qui arrive a grands pas...merci de nous gâter comme ça!!bravo!

  • Merci Djouza je vais essayer avec ta méthode et je reviendrai pour te dire ce qu'il en est.
    J'ai une petite question quelle quantité de cardamome mets tu, j'en ai mais elle est en graine, je n'en n'ai jamais utilisée, est ce que je peux la mixer?
    Bonne soirée.

  • Terriblement tentante cette chamia,
    ça fait longtemps que je ne suis plus passer par ici, je m'en excuse, dur dur de trouver le temps de passer sur tout les blogs que j'aime avec le boulot, la maison les enfants
    Coolll tu va changer d'hebergeur... j'y ai penser assi mais ça frais trop de boulot hihihi
    BIsous

  • Salem, j'espère que tu vas bien ainsi que ta petite famille, ce kalb-elouz a l'air fondant et bien parfumé, ta méthode est tellement simple en plus le résultat est parfait, ye3tik essaha. J'ai tellement essayé que j'ai fini par abandonner, peut-etre que je serais tentée d'essayer encore ta recette. Merci pour ce doux partage. A bientot. Bises.

Article similaire
Messages récents