Cornes de gazelle aux amandes, gâteau algérien

Recette des Cornes de gazelle aux amandes fondantes

La pâtisserie algérienne possède une belle variété de gâteaux roulés au sucre glace comme ces tcharek mseker, en forme de cornes de gazelle que j’aime préparer pour l’Aid. Ces cornes sont fondantes du fait de leur passage dans l’eau de fleur d’oranger et bien parfumées. Pour changer j’avais fait quelques unes avec un glaçage jaune qui avait bien plu. Toujours ma base d’amandes et cannelle, ma recette est fondante et vous êtes bien nombreuses à l’avoir testée et à la recommander. 

Je reviens à présent sur une question qui m’est fréquemment posée :

Une mesure représente combien de grammes ?

Pour les gâteaux orientaux contrairement à la pâtisserie française, on utilise beaucoup la notion de “mesure” au lieu des proportions bien précises car les gâteaux c’est souvent une affaire d’œil et de pif à la base …

 

Qu’est ce qu’une mesure :

C’est vous qui la définissez : ça peut être un verre, un pot de yaourt, un bol, une casserole, etc…

Une fois que vous l’avez déterminée, vous la gardez bien car elle va vous servir de doseur pour toutes les mesures de la recette : beurre, huile, amandes, sucre, farine,  etc…. Du fait d’utiliser toujours la même mesure (comme pour le gâteau au yaourt) les mesures de proportions sont bien respectées. C’est simplement la quantité de la mesure qui va varie : plus la mesure est grande plus vous obtiendrez un grand nombre de gâteaux.

 

 

Quels ingrédients pour la pâte

  • 3 mesures de farine
  • une mesure de margarine fondue
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • un verre d’eau de fleur d’oranger + eau
  • Une pincée de sel

Pour la farce

  • 2 mesures d’amandes moulues
  • une mesure de sucre cristallisé
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • une cuillère à café de beurre
  • 1/2 verre à thé d’eau fleur d’oranger environ

Pour l’enrobage au sucre glace

  • 1/4 litre d’eau de fleur d’oranger
  • Sucre glace

 

 

 

Comment préparer les cornes de gazelle

 

  1. Dans une terrine, mettre la farine tamisée avec l’extrait de vanille.
  2. Faire une fontaine au milieu et ajouter le gras fondu et refroidi.
  3. Frottez bien entre la paume des mains, pour faire pénétrer le gras dans la farine.
  4. Mouillez avec l’eau de fleur d’oranger et l’eau nécessaire en pétrissant bien jusqu’à obtenir une pâte molle et homogène.
  5. Couvrir la pâte avec du film alimentaire et laissez reposer.
  6. Mélangez tous les ingrédients de la farce ensemble.
  7. Mouillez avec l’eau de fleur d’oranger.
  8. Formez des petits boudins de 8 cm de longueur sur 1/2 cm de diamètre et les placer sur un plat saupoudré de sucre glace.
  9. Sur un plan de travail fariné, abaissez la pâte à une épaisseur de 3 mm.
  10. Découpez des ronds avec un emporte pièce de 10 cm environ de diamètre.
  11. Disposez un boudin de farce sur le bord du cercle.
  12. Roulez en appuyant légèrement tout en donnant une forme de croissant ou lune.
  13. Disposez les gâteaux sur une tôle farinée ou graissée et faire cuire au four pendant 20 minutes environ à th. 160°C. Ils doivent avoir une couleur halée.
  14. Retirez du four et laissez refroidir avant de glacer.
  15. Trempez les gâteaux par petites quantités dans l’eau de fleur d’oranger puis retirez les et égouttez.
  16. Les placez ensuite sur un plat. Saupoudrez de sucre glace. Tamisez chaque gâteau en prenant soin d’appuyer légèrement avec la paume de la main.
  17. Laissez reposer quelques heures avant de les enrober de nouveau de sucre glace tamisé et parfumé à l’extrait de vanille pour la couche de finition.

 

Confection du sucre glace jaune

  1. Prendre le sucre glace blanc et versez dans un saladier non profond mais large.
  2. Dans un verre, mélangez une cuillère à soupe d’eau avec du colorant jaune.
  3. Versez le mélange sur un peu de sucre glace puis séchez avec tout le restant qui va prendre la couleur. Passez le ensuite dans un tamis.
  4. Renouvelez si vous le trouvez encore claire.
  5. Laissez bien sécher ce sucre au moins une nuit.
  6. S’il vous en reste, il se conserve très bien.

 

 

 

Patisserie algerienne, Patisserie orientale, Algerie, Ramadan, Ramadan 2014, Gateau algerien

Djouza:

Voir les commentaires (84)

Article similaire
Messages récents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous et nos partenaires exploitent vos données personnelles. Vous pouvez toujours changer d'avis et revoir vos choix de consentement en utilisant nos paramètres de confidentialité.

En savoir plus