Recette chakhchoukha de M’sila

Chakhchoukha de M'sila

Recette chakhchoukha de M’sila

La chakhchoukha est un plat algérien familial et festif.  On trouvera plusieurs versions différentes de préparer ce plat étendues à tout le territoire algérien du Nord au Sud. Selon les régions, la pâte utilisée diffère. Dans le Nord Est comme à Constantine, on prépare une galette qui sera émiettée très finement : un long travail fait à la main : C’est chakhchoukha edfar. La base de la pâte reste sensiblement la même. C’est son épaisseur qui va changer. En descendant vers le Sud du côté de Biskra, on retrouve ce plat très typique de la région préparé avec des feuilles fines (rougag) déchiquetées et arrosées de sauce rouge, viande et pois chiches. Certains y ajouteront des légumes, pommes de terre.

Aujourd’hui, je vous propose la charchoura de M’sila : Une wilaya limitée par Bouira et Bordj Bou-Arreridj au Nord, Batna à l’Est, Médéa et Djelfa à l’Ouest et de Biskra au Sud. 

Les feuilles préparées pour cette spécialité ressemblent un peu plus ce que nous kabyles appelons Achepath. D’ailleurs elles peuvent être séchées pour se conserver plus longtemps et être utilisées plus tard. Sa sauce est très parfumée et savoureuse agrémentée de ses épices locales. Elle est présentée parsemée de coriandre fraîche ciselée qui apporte un goût supplémentaire.

 

 

 

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes

Ingrédients
Feuilles de chakhchoukha

– 500 gr de semoule fine ou extra fine
– 8 gr de sel
– Eau pour mélanger

 Vidéo en ligne, je vous invite à la visionner

Pour la sauce rouge
– 500 gr de viande d’agneau ou bœuf
– quelques pilons de poulet
– 1 boite de tomates pelées (400 gr)
– 2 oignons moyens
– 2 gousses d’ail
– 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
– 1 bol de pois chiches trempés la veilles
– Huile de table neutre ou smen
– 1/2 cuillère à soupe de paprika
– 1/2 cuillère de piment rouge en poudre
– 1/2 cuillère à soupe de has el hanout
– Poivre noir selon le goût
– Sel
– 1 piment vert frais
– Coriandre fraîche ciselée pour la décoration

 

Chakhchoukha de M'sila

 

Préparation des feuilles de chakhchoukha : vous pouvez vous aider du pétrin
Mélanger la semoule le sel et l’eau. Commencer à pétrir à vitesse 2 en rajoutant progressivement de l’eau jusqu’à obtenir une pâte lisse et élastique. Augmenter la vitesse et pétrir pendant 10 minutes.  Huiler vos mains et former des boules de la grosseur d’une clémentine. Badigeonner la surface de chaque boule d’huile et couvrir d’un film plastique et laisser reposer 30 minutes.
Sur un plan de travail huilé, étaler une première boule de pâte. Celle ci sera légèrement moins fine que les rougag. Faire cuire les deux faces sans les brûler puis émietter en petits morceaux. Continuer la cuisson des feuilles.

 

Préparation de la sauce
Faire revenir la viande, les morceaux de poulet, les oignons émincés avec l’ail écrasées dans un filet d’huile. Ajouter ensuite la tomate fraîche, tomate concentrée,  les épices, les pois chiches rincés.
Laisser mijoter sur feu doux 5 à 10 minutes. Rajouter un peu d’eau chaude pour détendre et continuer de mijoter. Ensuite couvrir d’eau chaude et fermer la marmite pour la cuisson des viandes. Lorsque le poulet et cuit, le retirer et réserver. Remettre à cuire pour finir la cuisson de l’agneau. Vérifier l’assaisonnement et le niveau d’eau. Vous pouvez jeter le piment dans la sauce pour sa cuisson ou le faire griller au four.

Passer les feuilles déchiquetées à la vapeur et les déposer dans un plat de service. Arroser de sauce, de pois chiches, viande et parsemer de coriandre fraîche ciselée. Servir avec le piment et des épices au bon vouloir de chacun.

 

 

Chakhchoukha de M'sila

 

Algerie Recette algérienne Pois chiches Ramadan

Evaluer cette recette
Nom
Recette chakhchoukha de M'sila
Publié le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
note
Based on 0 Review(s)

Articles similaires :

5 pensées sur “Recette chakhchoukha de M’sila

  • 22 janvier 2017 à 1:22
    Permalink

    Bonjour Samya, merci pour votre commentaire. La recette m’a été confiée par ma belle-soeur qui vient de M’sila pour la sauce oui j’en aurai mis un peu plus mais c’est ainsi qu’elle et sa famille le sert. Grâce à elle j’ai découvert zviti et je lui parlerai de mgatra ça m’intéresse. A bientôt et au plaisir de vous lire

  • 22 janvier 2017 à 1:13
    Permalink

    Je viens de Msila et c’est exactement sa, on imbibe un peu plus niveau sauce quand même et c’est pimenté. Oui nous avons de bon plats dans notre région, c’est une zone montagneuse et les plats d’hivers, qui tiennent chaud sont nombreuses : slat el meherlse ou le mgatra aussi. Merci pour ce partage.

  • 22 décembre 2016 à 1:04
    Permalink

    Bonjour Sofia c’est un plaisir pour moi, j’ai découvert cette recette par l’intermédiaire de ma belle-soeur dont la famille vit à M’sila et cette version est savoureuse. M’sila fait partie d’une région riche culinairement et j’espère partager encore d’autres recette de cette belle région, à bientôt

  • 21 décembre 2016 à 4:37
    Permalink

    Oh merci pour la chkhchoukha moi je suis de m’sila et j’habite à paris ça m’a fais très plaisir merci bcp pour vous bonne recette et la région de m’sila à bcp de plat traditionnel j’ai essayé pas mâle de vous recette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

error: Contenu protégé