Bugnes lyonnaises moelleuses

bugnes-lyonnaises

Recette bugnes lyonnaises moelleuses 

La bugne, une tradition qui dépasse les frontières du département du Rhône. Des beignets généreusement saupoudrés de sucre glace empilés en quinconce tels qu’on peut les voir en boulangerie ou pâtisserie dès la fin du mois de janvier. 

Chaque année pour mardi gras et son carnaval, les commerçants lyonnais préparent leurs différentes variétés. A Lyon, c’est la bugne oreillette, qui a plus la côte : elles sont très fines, sans levure et croustillantes mais j’en suis moins friande. On pourra en retrouver parfumées au citron, eau de fleur d’oranger, vanille etc…

La Bugne, une belle spécialité lyonnaise que je vous recommande si comme moi vous recherchez du moelleux. En comparant les recettes, vous remarquerez que toutes la pâte à bugne tournent avec les mêmes ingrédients, seuls les dosages varient. Et c’est bien cela le secret d’une bonne bugne, son bon dosage. 

Une recette facile bien gourmande à faire tout au long de l’année pour celles et ceux comme moi qui raffolent de cette douceur toute légère et dodue et être apprécier avec du sucre glace et un café.

 

Mardi gras 2015, était le mardi 17 février 2015
Mardi gras 2016, sera le mardi 9 février 2016

Mardi gras 2017, sera le mardi 28 février 2017

La date du mardi gras change chaque année et se cale à celle de Pâques. Mardi gras était, initialement, une fête chrétienne que l’on ne mentionne plus aujourd’hui. Elle reste pour les chrétiens pratiquants, une période de jeûne (carême) d’une durée de 40 jours et se terminant le dimanche de Pâques. C’est ce qui explique que la date de Mardi gras se situe entre mi-février et mi-mars.

 

 

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes


Ingrédients de la pâte à bugnes

– 500 g de farine
– 120 g de beurre
– 2 sachets de levure de boulanger briochin
– 30 g de sucre
– 4 œufs
– 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger ou zeste de citron
– Lait tiède
– Sel

 

 

recette-bugnes-lyonnaises

Préparation 

Dans le bol du pétrin, versez le verre à thé de lait tiède. Ajoutes le sucre, la levure de boulanger, les œufs et l’eau de fleur d’oranger. Laissez reposer jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux (30 minutes). Ajoutez progressivement la farine, le sel. Lancez le pétrissage au crochet pendant 15 min environ. La pâte doit se décoller des parois du bol. Ajoutez alors le beurre ramolli en plusieurs fois tout en continuant de pétrir.
La pâte devient souple et élastique et se détache du bol. Couvrez d’un linge propre et mettre à gonfler dans un endroit à l’abri des courants d’air pendant 2 heures.

NB : Si la pâte reste collante, alors vous pouvez ajoutez une cuillère à soupe de farine.

 

Après ce laps de temps, étalez la pâte au rouleau sur 5 mm d’épaisseur pour moi. Vous pouvez faire plus fin. Farinez bien votre plan de travail. Avec une roulette, découpez des losanges ou rectangles de tailles différentes.

 

Façonnage

Faire une incision au centre de chaque bugne (c’est la marque de fabrique des bugnes lyonnaises). Prendre l’extrémité et la passer au centre de l’incision ainsi vous obtenez un genre de nœud. Laissez de côté et continuez jusqu’à épuisement de la pâte. Couvrir, le temps de chauffer l’huile.
Faire chauffer l’huile de friture. Lorsque qu’elle frémit mais pas brûlante, jetez y les beignets. Dès qu’elles sont dorées, retirez les et laissez égoutter sur du papier absorbant. Laissez refroidir et les poudrer de sucre glace.

 

 

 

recette-bugnes-lyonnaises

Bugnes-lyonnaises photo 4

 

Evaluer cette recette
Nom
Bugnes lyonnaises moelleuses
Publié le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
note
3 Based on 77 Review(s)

Articles similaires :

41 commentaires sur “Bugnes lyonnaises moelleuses

  1. Bonjour Sarah, merci pour le feedback et vraiment ravie que la recette vous ai plu, à bientôt

  2. Une recette de bugnes absolument parfaite ! Elles sont meilleures que celles achetées en boulangerie ! Elles sont moelleuses et fondantes. J’ai essayé la recette plusieurs fois et ce qui fait vraiment la différence, c’est le pétrissage de la pâte (au pétrin ou robot idéalement) !

  3. Je suis une fan de beignets et ceux-là je ne les ai pas encore testés !Honte à moi, il faudra que je rectifie cet oubli et que j’en fasse profiter toute la famille !

  4. Bonjour Stefany merci pour le feed back ravie que cette recette lyonnaise vous ai plu; Au plaisir de vous lire à bientôt

  5. UN grand grand merci pour la simplicité de vos explications, elles sont excellentes on s’est bien régalé!!

  6. Ravie que la recette vous ai plu, c’est vrai que ces beignets font toujours un grand succès surtout pour moi lol, merci pour le feedback Rahima, bises et bonne journée

  7. Bonsoir, j’aimerai essayer votre recette pourriez-vous me dire de quelle levure sagit-il? c’est des cubes de boulangerie ou des sachets de levure sèche ou chimique??

    merci beaucoup!

  8. Il y a longtemps que je n’ai pas mis un petit com chez toi et je m’en excuse,mais je viens quand même à chaque nouveau post.Chez moi (Dijon)on appelle ça les fantaisies et moi aussi je les adore,là je suis dans le sud mais je n’aime pas trop les oreillettes que je trouve sèches par rapport à ces beignets.

    Bonne semaine.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.